Illico pesto ! (autour d'un pesto coriandre, noix de cajou et cardamone)

Publié le par Chris

 

 

Aujourd’hui, je vous propose une recette extraite de ce livre, dont j’avais très envie de vous parler :

 pesto.jpg

 

Ce livre est une mine d’or dans le genre booster d’imagination et de créativité…il propose une trentaine de recettes de pesto salés et sucrés, certaines assez classiques, d’autres plus originales et inattendues. A la fin de l’ouvrage, des idées d’associations avec des plats sont suggérées.

Ce que j’aime avec ce genre de livres qui, plutôt que de proposer des plats clés en main, se focalisent sur un accompagnement, c’est qu’ils incitent à créer des plats à partir d’un détail…on se demande ainsi quel plat va bien pouvoir sublimer tel ou tel pesto…

Les pestos proposés ont des saveurs incroyables, ce qui fait qu’on est tenté de les cuisiner à toutes les sauces si je puis dire ou en tout cas de renouveler sans cesse leur utilisation.

Bref, pour moi, il faut avoir ce livre dans sa cuisine…

 

Le principe du pesto

Le principe de base d’un pesto, c’est de mêler un fruit à coques ou une graine, une ou plusieurs herbes, de l’huile d’olive la plupart du temps et quelques petites choses supplémentaires pour parfumer le tout. Le pesto le plus connu est sans aucun doute le pesto génois à base de pignons de pin, basilic, parmesan, ail et huile d’olive.

A partir de là, les seules limites sont celles de l’imagination…

 

La méthode pour le préparer

Pour le préparer, on peut utiliser un pilon et un mortier ou un mixeur (personnellement, j’utilise cette méthode). Dans le deuxième cas, il est préférable de mixer d’abord les fruits à coques ou graines puis d’ajouter ensuite les autres ingrédients si l’on souhaite obtenir une consistance crémeuse et homogène ou de mixer tout ensemble pour une consistance plus granuleuse, avec des petits morceaux. Chacun ses goûts…

 

La méthode pour le conserver

Au réfrigérateur, il se conserve jusqu’à 2 semaines en le recouvrant d’une fine couche d’huile d’olive et en le stockant dans un récipient hermétique.

Au congélateur, pour les recettes ne contenant pas de fromage, en procédant comme pour le stockage au réfrigérateur, il se conserve jusqu’à 6 mois. Pour les recettes contenant du fromage, il est préférable d’ajouter ce dernier après décongélation.


 

Pesto coriandre, noix de cajou et cardamone

 

pesto1

 

Ingrédients pour environ 35 cl de pesto – 10 minutes de préparation

 

- 60 g de noix de cajou

- 2 gousses d’ail épluchées

- 100 g de coriandre

- 1 cuillère à café de cardamone en poudre

- 180 cl d’huile d’olive vierge extra

- 2 cuillères à soupe de jus de citron vert

- ½ cuillère à café de piment de Cayenne

- Sel

 

Mixer l’ensemble des ingrédients en ajoutant l’huile d’olive petit à petit jusqu’à la consistance désirée. Vous n’utiliserez donc peut-être pas toute l’huile si vous souhaitez obtenir une consistance ferme et crémeuse.

 

pesto2.JPG

 

Ce pesto, très parfumé et assez typé, se déguste avec parcimonie. Contrairement à d’autres, il ne peut pas être utilisé pur pour faire office de sauce. Mais dilué dans une vinaigrette ou une sauce au lait de coco, il fait un malheur…

 

 

Carottes et mangues, lait de coco au pesto de coriandre


Ingrédients pour environ 4 petites verrines – 15 minutes de préparation


- 2 belles carottes

- 1 mangue pas trop mûre

- 4 cuillères à soupe de lait de coco

- 2 cuillères à soupe de pesto de coriandre, noix de cajou et cardamone

- Sel et poivre

- Quelques branches de coriandre fraîche

 

carottes11carottes2


Eplucher les carottes.


Inverser le sens du cercle à carottes râpées d’un robot et y passer les carottes pour former de fines rondelles (normalement, cela marche avec à peu près tous les robots).


Mettre les carottes dans une jatte. Ajouter le lait de coco et le pesto préalablement mélangés. Rectifier l'assaisonnement. Bien mélanger le tout de manière à ce que chaque rondelle de carotte soit enveloppée de sauce.


Couper la mangue en fines lamelles et/ou avec un emporte-pièce.


Dans chaque verrine, alterner les couches de carottes avec un morceau de mangue.


Placer une couronne de coriandre fraîche sur le dessus de chaque verrine.


Servir bien frais.


Un délice…

 

Une version au poulet est extra aussi...dans une cocotte individuelle, on met quelques morceaux de poulet, un peu de lait de coco par dessus, de la mangue émincée en éventail, une cuillère à soupe de pesto, quelques noix de cajou et grains de poivre du Sichuan...on enfourne le tout pour 20-25 minutes à 190°C et on déguste le tout accompagné de riz parfumé à la coriandre d'un côté et à la cardamone de l'autre...

 

poulet

 

 

A venir un de ces jours, un pesto gingembre et oignons nouveaux et un pesto sauge et ail confit. Je ne vous dis que ça...

 

 

Publié dans Sauces et condiments

Commenter cet article

Zunak 19/02/2011 19:01



Bonjour,


 


Je crois que je ne comprendrai jamais pourquoi le pesto, une recette typiquement génoise contient du parmesan, un fromage issu d'une région l'Emilie-Romagne qui n'a rien à voir. Si vous
connaissez l'explication de ce mystère culinaire, merci de mela donner.


Bien cordialement,


Zunak


 


 



Chris 22/02/2011 15:33



Alors là, ce n'est pas moi qui pourra vous éclairer là-dessus ! J'avoue ne pas savoir précisément d'où viennent les différents produits italiens...cela ne m'a donc pas spécialement étonné...


Bien à vous.



Mama Yeti 16/07/2010 12:45



Splendides que ces recettes! Je t'invite également à découvrir ma recette au pesto de tomates. A bientôt!



alberie26 15/07/2010 21:18



Une pure merveille ton pesto, ça donne de l'inspiration !! Bisou



delices eyes 14/07/2010 11:16



Waouh, terribles ces verrines!!!!


Bonne journée



veb 13/07/2010 16:55



Belle présentation et beau contenu. Des pesto qui sortent de l'ordinaire et qui fleurent bon les découvertes culinaires. Bien cordialement