Confit de physalis

Publié le par Chris

Physalisconfitc.jpg 

En ce moment, mon repas du soir est souvent composé d’une grande assiette de soupe* accompagnée de tartines de pain frais au fromage car oui, ça y est, je fais mon pain ! Et à la main messieurs mesdames (enfin, plutôt mesdames je pense) ! Parce qu’à la machine à pain, y’a rien à faire, je trouve ça pas terrible. Et puis pétrir sa pâte remplace largement les boules anti-stress…par contre, je tâtonne encore un peu pour bien faire lever ma pâte même si dernièrement, j’ai essayé une technique qui a plutôt bien marché. Enfin, je vous parlerai de tout ça bientôt, lorsque ce sera bien au point.

Revenons à nos moutons. Je vous parlais donc de tartines au fromage. Quelque soit le fromage tartiné, je ne peux m’empêcher de verser dessus quelques gouttes d’huile d’olive, un peu de fleur de sel, du poivre 5 baies et si j’en ai sous la main, des herbes fraîches finement ciselées. Et puis certains jours, un peu plus fastes que les autres, j’ajoute une cuillérée de confit de fruits, aromates ou légumes divers cuisiné selon l’inspiration du moment.

Le dernier en date fut un confit de physalis, ce petit fruit mystérieusement caché dans sa cage si délicate, dont la saveur m’a beaucoup plu…Sur une tranche de pain tapissée de parmesan bien sec, c’est extra ! (mais je suis sûre qu’avec un chèvre sec, c’est très bon aussi)

 

Physalisc.jpg


 

TartinecIngrédients pour un petit pot – 45 minutes de préparation

 

- Environ 90 g de physalis (sans les feuilles)

- 2 échalotes pas trop grosses coupées en rondelles pas trop fines

- 1 petite gousse d’ail émincée

- 5 cl de vinaigre de balsamique blanc (ou de cidre)

- 25 g de sucre de canne blond

- 1 pincée de cannelle

- 1 pincée de cumin

- 1 pincée de piment de Cayenne

- 1/3 cuillère à café de graines d’anis


 

Dans une casserole, verser le sucre, le vinaigre et les épices.

 

Chauffer à feu moyen et remuer jusqu’à totale dissolution du sucre.

 

Ajouter les physalis, les échalotes et l’ail.

 

Augmenter le feu, amener à ébullition, baisser à feu doux et cuire pendant 40 minutes en remuant régulièrement.

 

Au bout de 25 minutes, ajouter 2 cuillères à café d’eau, remuer et couvrir.

 

Idem au bout de 30 et 35 minutes de cuisson.

 

Au bout de 40 minutes, éteindre le feu et laisser refroidir. Mettre en pot.

 

*dont une toute bête mais délicieuse avec 500 g de blancs de poireaux, 4 belles carottes, 4 pommes de terre moyennes, le tout cuit en cocotte dans l'eau puis mixé avec 2 cuillères à soupe de purée d'amande blanche...huumm c'est tout doux !

 

Bouquetphysalisc

Publié dans Sauces et condiments

Commenter cet article

julia 30/01/2011 12:10



je gouterais bien!



Lilie 30/01/2011 09:44



Très original, j'aime beaucoup ! Généralement, j'agrémente mes tartines de fromage de chutney, l'association sucrée-salée est vraiment délicieuse. Le confit de physalis est une belle idée à
retenir !



helene 28/01/2011 20:18



un mets que je ne pense pas souvent à cuisiner;


biz et bonne soirée helene



boljo 28/01/2011 19:18



Il est chouette ce confit de Physalis, j'en prends une cuillère virtuelle. Au passage, bravo pour les bonnes résolutions.



clém' 27/01/2011 18:07



humm ça m'a l'air délicieux! Il fallait y penser au confit, franchement bravo!! =)


Bise